L'Asse

 

Les habitats et espèces d’intérêt communautaire

Le site de l’Asse comporte une caractéristique principale : la partie amont comprend les terres agricoles alors que le périmètre en aval de la clue de Chabrières ne concentre que le lit de la rivière ainsi que sa ripisylve.

La cartographie des habitats naturels fait état de 34 habitats  d’intérêt communautaire. Trois grands types d’habitats sont mis en évidence sur le site de « l’Asse » : les habitats rivulaires, les habitats forestiers et les habitats des milieux ouverts.
On trouve également  des habitats d’intérêt communautaire en milieu rupestre, ils hébergent des espèces protégées comme : l’Ancolie de Bertoloni, la Primevère marginée ou l’Armoise insipide.

Au total, 21% du site présente un intérêt communautaire soit une surface d’environ 4668 ha sur les 21890 ha.

En ce qui concerne les espèces  du site Natura 2000 de l'Asse,
6 espèces d'insectes protégées en France et 4 espèces d’intérêt patrimonial en PACA ont été recensées. On peut citer par exemple le Lucane Cerf-volant, le Grand Capricorne et l'Agrion de Mercure.
On trouve également 16 espèces de mammifères inscrits à l’annexe IV de la Directive Habitats, ce sont principalement des espèces de chauves-souris comme le Grand Rhinolophe et le Petit Murin mais on compte aussi parmi eux des espèces comme le Castor d'Europe.
Les inventaires sur le site ont aussi permis d’identifier plusieurs espèces d’oiseaux nicheurs de la Directive « Oiseaux » comme le Grand-Duc d’Europe, l’Aigle Royal, le Circaète Jean le Blanc ou l’Engoulevent d’Europe ...

Les enjeux et vulnérabilité

L’Asse est une rivière encore libre de tout aménagement hydraulique, ce qui lui confère un fonctionnement totalement naturel. Elle draine un bassin versant de 658 km². Son rôle est capital dans le fonctionnement de la Durance, qui a souffert des aménagements et qui profite aujourd’hui de la capacité de l’Asse à lui apporter des matériaux.
L’activité agricole reste l’activité économique la plus développée sur le territoire. Elle façonne les paysages et permet le maintien de milieux riches en biodiversité. Une grande partie des enjeux de conservation de ce site Natura 2000 sont liés au maintien de l’agriculture, du pastoralisme et des pratiques favorables à la biodiversité.

Ce territoire étant essentiellement rural, l’urbanisation est concentrée sur les centres bourgs et ne représente que 2% du territoire du site communautaire. Le milieu bâti ancien est le plus gros réseau de gîtes pour les chauves-souris sur le site avec les cabanons agricoles et les ruines.

Les objectifs du site

Les objectifs de conservation ont été définis en fonction des enjeux liés aux habitats et aux espèces présentes et permettent de mettre en évidence les principales préoccupations présentes sur le site.

Ces objectifs sont les suivants :

 

  • Conserver l’hydrosystème naturel de l’Asse, ses affluents et annexes
  • Conserver la structure, la fonctionnalité et la diversité floristique des prairies et pelouses
  • Maintenir les continuums écologiques

FR9301533
Directive : Habitats

Superficie : 21 890 ha
Altitude : 338 - 1 717 m

Communes (21) : Barrême, Beynes, Blieux, Bras d'Asse, Brunet, Castellane, Le Castellet, Châteauredon, Chaudon-Norante, Clumanc, Entrages, Estoublon, Majastres, Mézel, Moriez, Oraison, St André les Alpes, St Julien d'Asse, St Lions, Senez, Tartonne, Valensole.

Structure animatrice : Syndicat mixte de défense des berges de L'Asse

Animateur

Morgane Olivier :

06 87 23 00 37

Localisation

Téléchargements

Docob t1 Asse.pdf

Docob t2 Asse.pdf

note de synthèse Asse.pdf

Charte Asse.pdf

Fiche Habitats & Espèces.pdf

Atlas carto sommaire.pdf

Atlas carto general.zip

Atlas carto Habitats 1.zip

Atlas carto Habitats 2.zip

Atlas carto Especes.zip

Atlas carto socio & eco.zip

Atlas carto enjeux.zip

Arrêté Préfectoral asse.pdf

Lien

INPN

Syndicat Mixte de Défense des Berges de l’Asse